ACCUEIL






































PROJET PEDAGOGIQUE


Reggio Emilia en perspective :
Historique et Pédagogie


Historique


Après la Seconde Guerre Mondiale, les parents de Reggio Emilia (région du Nord de l'Italie) décidèrent d'ouvrir une école pour leurs jeunes enfants (3-7). Auparavant, les mères gardaient à tour de rôle les enfants durant les récoltes. Les parents souhaitaient un enseignement qui apprendrait à leurs enfants à penser par eux-mêmes de manière critique. La guerre avait fait comprendre comme il peut être dangereux d'éduquer les enfants seulement à l'obéissance.

Ils décidèrent donc de commencer eux-mêmes la construction de l'école. Loris Malaguzzi, un instituteur d'un village voisin, se sentit interpellé par l'initiative des parents et décida de les soutenir. Il se laissa inspirer par de nombreux pédagogues (progressistes), comme Steiner, Piaget et Montessori, mais ne trouva chez aucun la pédagogie qui s'adaptait réellement au développement du jeune enfant. Au fil des ans, les écoles et les crèches de Reggio Emilia ont développé sous sa direction une pédagogie particulière où l'enfant occupe une place centrale.


La pédagogie des cent langages


Un aspect important de cette pédagogie est que chaque enfant (chaque être humain !) a cent langages à sa disposition. C'est à nous, adultes, à faire découvrir aux enfants tous ses langages en bougeant, chantant, bricolant avec eux…. Alors seulement un enfant peut montrer et exprimer le meilleur de lui-même.

Chaque enfant est riche et compétent. Ceci ne signifie pas que l'enfant peut tout faire, mais qu'il dispose en lui de tous les instruments pour mieux se connaître lui-même et mieux appréhender le monde. Cette image de l'enfant se trouve donc à l'exact opposé de l'image (véhiculée par beaucoup) que l'enfant est faible et a besoin de protection. Les enfants sont curieux et aiment apprendre et se développer. Un enfant ne veut pas être éduqué mais incité à apprendre. Les adultes doivent donc éviter de présenter à l'enfant "un monde déjà découvert". Les éducateurs et les enseignants ont pour tâche d'explorer et de découvrir (à nouveau) le monde avec l'enfant. Se faisant, ils deviennent des accompagnateurs et non plus des éducateurs. Ils ont de grandes attentes des enfants. Le respect est le point le plus important de la pédagogie Reggio Emilia. Travailler à partir de l'enfant, c'est tenir à l'œil la manière personnelle et unique selon laquelle il se développe. Nous ne savons pas comment un enfant se développe, il faut donc bien le regarder. Faire des photos, inscrire ce que l'enfant fait et dit, rend l'écoute visible.

Reggio Emilia en pratique


Introduction

La maison d'enfants "La Chenille Bleue" s'inspire de la pédagogie Reggio Emilia. Ce qui nous interpelle le plus dans cette pédagogie est l'idée qu'il faut partir de ce que les enfants sont et peuvent et non de ce qu'ils ne savent ou ne sont pas encore. Ce qui implique de bien observer les enfants pour déterminer ce qu'ils peuvent déjà (réaliser). Tout ce que l'enfant sait faire seul, il le fait, tartiner son pain, s'habiller, sortir du lit … Pour nous cela signifie que nous prenons les enfants au sérieux et (essayons) d'écouter ce qu'ils tentent de nous expliquer, leurs souhaits, leurs pensées et leurs sentiments.

L'environnement


Dans la pédagogie Reggio Emilia, l'environnement est le "premier pédagogue". Les enfants apprennent le plus de leur environnement. Le deuxième pédagogue est constitué des autres enfants du groupe et nous, les adultes ne venons qu'en troisième position. De ces constations, il ressort que l'environnement est la caractéristique la plus évidente de cette philosophie et qu'elle nécessite une réflexion approfondie. Pour préparer le déménagement de la Chenille Bleue (en avril 2002) d'une maison ancienne à une toute nouvelle localisation, l'agencement de l'espace a nécessité des discussions approfondies. Celles-ci ont abouti à un certain nombre de préalables importants :

  • L'espace doit être attirant, soigné et beau, car "si l'on entoure les gens de belles choses, ils réalisent de belles choses"
  • L'espace doit offrir vue et accès à la verdure et à la nature
  • Tous les espaces doivent dégager une atmosphère familiale et colorée
  • L'espace doit inciter les enfants à découvrir en jouant
  • L'espace est pour les enfants et leur appartient
  • Tous les espaces doivent communiquer harmonieusement entre eux, de sorte que les enfants puissent choisir où ils aimeraient jouer

Ces points se retrouvent dans tous les locaux de la crèche, jusqu'à la cuisine ou au bureau. Nous espérons qu'ainsi enfants, accompagnateurs et parents se sentent bien chez nous et que le premier contact soit bon et agréable. Ce point semble bien avoir été atteint.

Il nous semble évident que l'espace n'est pas encore "achevé" et qu'il ne le sera jamais. A tout moment, nous discutons de l'aménagement ; comment se comportent les enfants maintenant, comment jouent-ils , pour quoi montrent-ils de l'intérêt. Ensuite meubles ou cloisons sont éventuellement déplacés selon le lieu que les enfants explorent ou les choses qu'ils vont vraiment découvrir et utiliser. Bien que des groupes continuent d'exister (bébés, rampants, marcheurs et grands), ceux-ci peuvent varier dans le temps en aménagement et en matériel.

Les espaces deviennent "habités" par les photos, dessins et autres "traces" des enfants.

Dans toute la crèche, nous avons essayé d'utiliser l'espace de la manière la plus efficiente possible. Certaines cloisons peuvent être déplacées pour rendre un espace plus grand ou plus petit selon les besoins de l'enfant. Chez les grands, comme la chambre à coucher n'est utilisée que durant un temps limité, des couchettes sont utilisées au lieu de lits fixes. Celles-ci peuvent être empilées et l'espace peut être utilisé pour la psychomotricité, diviser le groupe, jouer et/ou rester un peu au calme loin du groupe.

Portes ouvertes


Comme la " gestion des portes ouvertes" n'est pas définie de manière rigide, nous expérimentons toujours ce concept. Parfois les portes sont ouvertes une grande partie de la journée. Ce qui permet aux enfants d'avoir " littéralement " beaucoup d'espace. L'avantage annexe est que tous les enfants apprennent à connaître les accompagnatrices de tous les groupes et se trouvent à l'aise dans tout l'espace la crèche. La convention que " chacun est responsable de tous les enfants" permet à l'accompagnatrice de laisser aller les enfants.

Il est clair que les enfants ont aussi besoin de l'intimité du groupe pour s'habituer à l'accompagnatrice et aux autres enfants. Aux moments de repos (entre autres pour manger, boire et dormir) les portes se ferment et les enfants restent dans leur groupe. Pour ces raisons, nous avons également décidé d'offrir aux bébés un espace séparé pour répondre à leur besoin de calme et de cocooning. Nous assurons aussi une période d'adaptation pour le passage des "bébés" aux "rampants".

Ce qui est agréable dans cette gestion des portes ouvertes est qu'il plus facile de réaliser une activité avec des enfants de différents groupes, voire d'âges différents. Nous remarquons aussi que certains enfants aiment explorer et sont curieux des "grands" enfants. Le passage d'un groupe à l'autre, par ex. des marcheurs au grands en est simplifié : les accompagnatrices peuvent déterminer quels enfants se sentent vraiment sécurisés dans un groupe.

En effet, les enfants ne peuvent vraiment partir en exploration que s'ils se sentent en sécurité et c'est notre tâche de veiller à ce que cette sécurité soit assurée quand nous leur ouvrons les portes.

Nous consacrons beaucoup de temps à cet environnement sécurisé et beau. Parce qu'un enfant riche a besoin d'un environnement riche, qui incite à la découverte et l'exploration.

L'équipe


L'équipe de la Chenille Bleue se compose en majeure partie de personnes travaillant depuis longtemps dans l'accueil de la petite enfance. Elles ont choisi cette manière de travailler et trouvent important de continuer à se développer. Toutes sont disposées à réfléchir durant leur travail à qui elles sont, à ce qu'elles font et pourquoi elles le font. Ce qui implique un esprit critique et la capacité de se poser sans cesse à nous-mêmes et aux autres la question du "pourquoi". Cette manière de travailler efface certaines "évidences" d'avant. Les parties essentielles de la pédagogie Reggio Emilia sont le dialogue et le respect. Chacune d'entre nous à la tâche d'instaurer et de maintenir le dialogue avec et entre les enfants, parents et collègues. C'est ainsi seulement que nous pourrons continuer à progresser. C'est vrai dans nos contacts journaliers mais aussi explicitement dans les réunions de travail qui ont lieu chaque semaine

Respect pour les enfants, pour les parents, pour les collègues et pour l'environnement sont un must car "nous avons énormément besoin des autres pour réussir cette manière de travailler ". Pour toutes ces raisons, nous accordons beaucoup d'attention à l'ouverture, au dialogue et à l'ambiance de notre crèche. Nous nous sentons donc toutes responsables (du bien-être) des enfants et nous trouvons important d'apprendre des autres et de pouvoir les aider.

Un artiste dans la maison


Dans chaque centre Reggio Emilia, on rencontre artiste et pédagogue. L'artiste gère l'art comme une autre manière de communiquer avec les enfants et de susciter de nouveaux langages. De plus, l'artiste considère son matériel comme autant de "langages". La terre glaise est un langage, tout comme la peinture. A la Chenille Bleue, nous accordons une place particulière à la musique, nous travaillons depuis quelques années avec Anne, une violoniste qui vient chaque mois chanter et jouer de la musique avec tous les enfants dans un "atelier ouvert". La philosophie étant d'apprendre à s'exprimer dans les cent langages différents qui sont en nous. Alors seulement, chaque enfant pourra exprimer le meilleur de lui-même !

Participation parentale


Au jour le jour, les parents ont une place très importante et nous tentons de les intéresser de mille manières à la vie de la crèche. Après une procédure intensive pour apprendre à se connaître, nous conservons un contact quotidien via le cahier de crèche dans lequel est inscrit tout ce que l'enfant a fait et vécu durant sa journée.

Il existe aussi un "livre des souvenirs", qui commence à la section bébés avec les photos des personnes et des choses qui sont importantes pour l'enfant : papa, maman, le chien, la maison … Chaque mois, le livre retourne à la maison pour que les parents puissent le regarder et éventuellement y rajouter eux-mêmes quelque chose. Dans le groupe des grands, c'est l'ensemble des bricolages et réalisations que l'enfant peut emporter à la maison.

Nous sommes aussi ouverts aux réunions de parents et à toute les discussions concernant ce que les enfants (et leurs parents) attendent de la crèche. Chaque année, nous organisons une journée portes ouvertes et une excursion "parents admis" à la ferme, au zoo ….

Nous partons du principe que chaque parent est intéressé par son enfant et par le vécu à la crèche.

Documentation

"La documentation rend l'écoute visible"

Par l'affichage des photos des enfants et des accompagnatrices, la crèche devient habitée et particulière. De plus, les photos montrent aux parents ce que les enfants vivent à la crèche, ce qui les occupe. La documentation prouve combien nous prenons les enfants au sérieux. Nous conservons leurs dessins, prenons des photos, notons ce que les enfants disent …. Nous documentons également les thèmes des activités par des posters, par des livres que nous cherchons à la bibliothèque … Parce que tout ce que réalise un enfant (mais aussi un adulte) fait partie de son identité, de qui il est vraiment. La documentation est le miroir de la vie quotidienne des enfants. Nous espérons ainsi que les parents se sentent concernés par la vie à la crèche, ce qui facilite grandement les passages aller et retour de la crèche à la maison.

Et demain ?


La pédagogie Reggio Emilia est une pédagogie en mouvement. Elle est ce qu'en font enfants et accompagnatrices. Le premier pas est fait, mais ce n'est qu'un premier pas.

Notre but est de créer une crèche dans laquelle :

  • Les enfants se sentent chez eux
  • Il y a beaucoup à découvrir et à expérimenter
  • Les parents sont assurés que leurs enfants sont bien
  • Existe un véritable dialogue parents-accompagnatrices-enfants
En collaboration avec les parents, nous sommes responsables de l'éducation. Qu'en pensez-vous ? Avez-vous des questions, des suggestions ? Passez donc nous voir, les portes sont ouvertes …..



© La Chenille Bleue, 2009 - All right reserved
Site Internet réalisé par Intelligent Solutions